- eRecycling

Une mise au rebut dans les règles de l’art, et ensuite? Voici comment ton vieil appareil électrique est recyclé

«De toute façon, ce n’est que de la ferraille.» C’est peut-être ce que tu te dis en voyant ton grille-pain ou ton four à raclette défectueux. Mais tu seras surpris d’apprendre ce que l’on peut récupérer sur tes appareils électriques cassés lors du recyclage. Ce petit guide du recyclage te dit tout.

Tu veux envoyer ton vieux four à raclette, ton radio-réveil défectueux ou la poupée parlante de ta fille au recyclage? Excellente idée! En effet, tous ces objets inutilisés ou cassés contiennent de précieuses matières premières telles que l’aluminium, le cuivre, le fer ou même le plastique. Mais comment les recycleurs récupèrent-ils ces matières sur les appareils et comment éliminent-ils les substances nocives qu’ils contiennent?

Si tu penses que les réfrigérateurs, les aspirateurs ou les micro-ondes sont recyclés à l’étranger ou tout simplement mis au rebut là où cela coûte moins cher, tu te trompes! Les vieux appareils électriques sont presque exclusivement recyclés en Suisse. Pour financer tout le processus de recyclage, c’est-à-dire la collecte, le transport et le recyclage lui-même, il existe la taxe anticipée de recyclage, que tu paies dès l’achat d’un appareil.

Trop précieux pour finir aux ordures

Tu as envoyé le four à raclette, le radio-réveil et la poupée au recyclage? Bravo! Le recyclage peut maintenant commencer. Et cela en vaut la peine, car environ 70% des matériaux que contiennent tes appareils électriques sont recyclables.

En Suisse, il existe plus de 600 centres de collecte SENS. Ils trient les appareils selon des groupes spécifiques et les livrent à différents recycleurs en Suisse.

En finir avec les polluants

Dans les usines de recyclage, on retire d’abord les polluants des appareils. Selon les cas, cette opération est effectuée à la main ou à l’aide d’équipements spéciaux, par exemple s’il s’agit de CFC, un gaz à effet de serre présent dans les anciens réfrigérateurs. Dans le jargon technique, on parle de dépollution.

Si les fours à raclette, les réveils et autres ne contiennent aucune substance nocive, ils sont broyés par une machine. Ils sont souvent cassés et non déchiquetés, car cela permet de préserver les matériaux recyclables que l’on souhaite récupérer.

La vidéo n'a pas été chargée.
Si vous voulez profiter de ce service, veuillez éditer vos paramètres de cookies et autoriser les cookies d'applications tierces.

Dernière étape

Les petits morceaux sont ensuite triés par matière première: cuivre, aluminium, fer, acier, or et autres matériaux recyclables. Et si des déchets indésirables ou de petits bouts de plastique se sont glissés entre les mailles du filet, ils sont éliminés.

Une fois que l’aluminium, le fer, le cuivre et tous les autres matériaux recyclables ont été soigneusement triés, ils sont fondus et ainsi prêts à être réutilisés comme matières premières pour la fabrication de nouveaux produits.

Bon à savoir: afin que l’on puisse fabriquer de nouveaux produits de haute qualité à partir des vieux appareils, les recycleurs respectent les normes strictes et les directives de qualité de la fondation SENS eRecycling.

Lingots d’or et tours Eiffel

Depuis plus de 30 ans, SENS eRecycling veille à ce que les vieux appareils électroniques et électriques soient recyclés. Ainsi, au cours des trente dernières années, les citoyennes et citoyens suisses ont pu faire recycler leurs appareils électriques, à partir desquels 708 000 tonnes de fer et d’acier ont pu être récupérés. Cela équivaut à près de 71 tours Eiffel. Autre chiffre impressionnant: au cours de la même période, 35 000 tonnes d’aluminium ont été récupérées, soit assez pour fabriquer 2,34 millions de vélos. Quant à l’or, le total s’élève à 161 kilogrammes, soit l’équivalent de 13 lingots.

Envoyer ses vieux appareils inutilisés au recyclage en vaut donc vraiment la peine. Pour savoir où tu peux t’en débarrasser, consulte la Recycling Map.