- Economie circulaire

Comment l’économie circulaire rend notre consommation plus durable

Économiser des ressources et de l’énergie tout en réduisant les déchets, tel est l’objectif de l’économie circulaire. Voici à quoi peut ressembler la «circular economy» en pratique et pourquoi elle préserve non seulement l’environnement, mais aussi le porte-monnaie.

Meubles, vêtements ou appareils électriques: tout ce que nous consommons utilise des ressources naturelles épuisables. Le problème: tant que notre système économique fonctionnera principalement de manière linéaire, notre consommation pèsera de plus en plus sur l’environnement.

Les processus de production linéaires signifient que nous extrayons des matières premières et les transformons en produits que nous consommons pour ensuite les jeter. Par conséquent, nous épuisons des matières premières naturelles, mais nous produisons également de fortes émissions de CO2 et de grandes quantités de déchets.

Tant pour l’environnement que pour l’économie, il est donc de plus en plus urgent de se demander comment utiliser plus durablement les ressources naturelles. Il existe une approche prometteuse pour résoudre le problème: l’économie circulaire.

Comment fonctionne l’économie circulaire?

L’économie circulaire se caractérise par le fait que les matières premières sont traitées le plus efficacement possible, utilisées pendant une longue période, recyclées correctement, puis réintroduites dans le cycle de production. Les produits étant durables et recyclables, ils consomment beaucoup moins de matières premières primaires au sein de l’économie circulaire que de l’économie linéaire.

Pourquoi nous avons besoin de l’économie circulaire

L’économie circulaire préserve l’environnement, mais aussi le porte-monnaie. En effet, si nous réparons les produits au lieu de les jeter ou si nous les louons au lieu de les acheter, la durée de vie des biens de consommation augmente considérablement et nous devons dépenser moins d’argent pour en acheter de nouveaux.

Et quand on ne peut plus réparer la perceuse, la machine à laver ou la bouilloire, tous les matériaux précieux qu’ils contiennent sont triés lors du recyclage, puis retraités et réintroduits dans le cycle. Cela permet d’éviter l’extraction et la transformation de nouvelles ressources limitées.

Le cycle: de la production…

Pour qu’une économie circulaire fonctionne, les produits doivent être fabriqués de manière à consommer le moins de ressources possible, être durables et faciles à réparer pouvoir être facilement démontés pour un recyclage efficace.

Cette approche de la production est appelée écoconception. Dans l’écoconception, il est également important qu’un produit soit composé en grande partie de matériaux recyclés et que des énergies renouvelables soient utilisées pour sa fabrication.

… jusqu’au recyclage

Lorsqu’un produit finit par atteindre la fin de sa vie et qu’il ne peut plus être réparé ou utilisé autrement, il est important de l’éliminer correctement. C’est la seule façon de réintroduire dans le cycle les précieuses matières premières qu’il contient.

Les appareils électriques, en particulier, contiennent de nombreux matériaux qui peuvent être recyclés, tels que des plastiques et des métaux comme le fer, le cuivre ou même l’or. Au total, 72% des composants des appareils électriques sont réutilisables. Rien que l’année dernière, grâce au recyclage d’appareils électriques, SENS eRecycling a récupéré en matériaux recyclables l’équivalent de 4 tours Eiffel, 3,5 millions de trompettes et 200 000 millions de vélos. Ces matériaux, appelés matières secondaires, sont ensuite transformées en nouveaux produits. Cela permet d’économiser de précieuses ressources, et notamment beaucoup d’énergie, par rapport à l’extraction de nouvelles matières premières.

3 exemples: ces entreprises font figure de modèle


1 Freitag

Le fabricant suisse Freitag utilise uniquement des matériaux recyclés ou biodégradables pour ses sacs et accessoires individuels. Des bâches de camion usagées, des chambres à air de vélo et des ceintures de voiture mises au rebut, ainsi que des textiles naturels en fibres libériennes sont utilisés. Dans l’esprit de l’économie circulaire, tu peux également faire réparer ton sac Freitag abîmé chez Freitag. Et si, à un moment donné, il ne te plaît plus, tu peux l’échanger sur la plateforme d’échange de l’entreprise.

2 Philips

Philips s’est également fixé des objectifs ambitieux en matière d’économie circulaire. D’ici 2025, Philips prévoit de réaliser 25% de son chiffre d’affaires avec des produits et des services qui soutiennent l’économie circulaire et de fabriquer tous ses nouveaux produits selon les critères de l’écoconception. Philips utilise entre autres des matériaux recyclés: l’aspirateur Performer Ultimate, par exemple, contient 36% de plastique recyclé.

3 Calida

En 2018, le fabricant suisse de sous-vêtements Calida a lancé le premier T-shirt entièrement compostable en Lyocell, un matériau naturel fabriqué à partir de fibres de bois issues de la sylviculture durable. Depuis, l’offre de la collection certifiée «Cradle to Cradle», entièrement recyclable, n’a cessé de s’étendre.